Le graphisme dans l’élaboration d’un film

La fonction du graphiste se limite-t-elle seulement aux images et non à la vidéo ?
En effet, cette question est totalement légitime dans un monde où la vidéo prend de plus en plus de place sur l’image. Dans l’article précédent, il nous est présenté un art graphique, un travail sur l’image en mouvement pour lui donner un effet de style, une teinte comme on le ferait avec une photo Instagram.
Le métier de graphiste au cinéma en effet ne se limite pas à la conception des affiches, prenons l’exemple de plusieurs étapes dans lequel le graphisme agit dans un film tel que StarWars.

 

Tout d’abord, on le retrouve dans la conception des dérivés (figurine, accessoire). Une figurine même si elle doit reprendre l’image connue dans le film, que ce soit un personnage ou autre doit être travaillé et modifié pour répondre aux attentes et à l’objectif du produit.

15841668_1024135957690984_1296645415_n
Figurine StarWars

Ensuite, il y a le graphisme que l’on pourrait considérer comme modèle pour les dérivés, celui que l’on voit dans le film et qui donnera son style à toutes les autres conceptions autour du film.

On parle ici de la conception de décors, de l’environnement 3D ou même de certains costumes. Dans le nouveau StarWars, on retrouve un nouveau graphisme pour le masque de stormtropper.

15871294_1024135977690982_1668765825_n
Evolution graphique du célèbre Stormtrooper

Le travail du graphiste se trouve tout le long de la chaine de fabrication d’un film, pour finir en appuyant sur l’importance du graphisme au cinéma je parlerai de l’image finale du teaser du nouveau StarWars rogue one.

15820518_1024135981024315_1759291635_n
Image de fin du teaser du film évènement 

Contexte : Scène marquante de fin de bande annonce. En effet le retour de ce grand méchant (Dark Vador) est très attendu, la scène dans laquelle on le voit simplement de dos faire sa mystique respiration ne dure qu’une seconde mais est très importante !

Il serait naïf de croire que ce bout de scène a été pris à la légère par le studio de production au vu de son importance. Le graphisme de ce qui semble un écran, les formes assemblées et le choix de la couleur rouge relèvent du travail de graphiste, là encore.

Ainsi, le graphisme n’est pas seulement un outil de communication mais également de conception et participe parfois à l’élaboration de l’histoire du film.

Renaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s